Articles par :

admin6070

Spectacle du patronage

Spectacle du patronage 150 150 Paroisses de Saint-Raphael

Mercredi 23 juin à 15h30
sur le parvis de la Basilique

Venez nombreux soutenir les enfants

Grand ménage à la Basilique

Grand ménage à la Basilique 150 150 Paroisses de Saint-Raphael

Samedi 19 juin 2021 à partir de 9h30

Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues

AFC

AFC 945 757 Paroisses de Saint-Raphael

La quête pour les «Maisons Bethléem» a rapporté 1 528 €. Nous remercions les généreux donateurs qui permettent à de jeunes mamans enceintes de garder leur bébé en toute sérénité.

Projet de loi « Bioéthique »

Projet de loi « Bioéthique » 1920 1698 Paroisses de Saint-Raphael

Les évêques de France nous encouragent à faire entendre notre voix à l’Assemblée Nationale sur le projet de loi « bioéthique » en cours d’examen. Il est proposé d’inscrire deux mères sur l’acte de naissance d’enfants nés de PMA , en effaçant sciemment leur père. La paternité, la maternité et l’enfant méritent d’être défendus. Une pétition est donc lancée sur le site de l’Assemblée-Nationale pour inscrire dans la loi que les parents d’un enfant, c’est son père et sa mère. C’est évident, mais c’est encore mieux en le disant !

Si plus de 100.000 personnes signent cette pétition, un député sera nommé rapporteur et il devra proposer à ses collègues de la Commission des lois d’examiner cette proposition, celle-ci remettant donc en question des aspects fondamentaux du projet de loi bioéthique. Pour signer : rendez-vous sur www.petition-assemblee.fr.

Merci de diffuser cet appel ! DMA+

PS : quelques minutes suffisent, il faut s’identifier avec FRANCECONNECT, aucune donnée personnelle n’est visible ni conservée.

Election du groupe de prière Padre Pio

Election du groupe de prière Padre Pio 150 150 Paroisses de Saint-Raphael

Ce mercredi 9 juin ont eu lieu les éléctions pour le groupe de prière Padre Pio avec les participants des derniers mois. Nous remercions Hélène Auduit d’accepter de prendre cette responsabilité ainsi que Monique Iniesta et Véronique Magnavacca  de l’assiter comme vice-chefs de groupe.

Concert à Notre-Dame de la Paix

Concert à Notre-Dame de la Paix 150 150 Paroisses de Saint-Raphael

Après un an de promesses, les chanteurs et musiciens du Chœur Sacré des Compagnons du Chant Lyrique donneront un concert le dimanche 4 juillet à 15 h à Notre-Dame de la Paix  au bénéfice des travaux du toit de l’église 

Nous vous espérons très nombreux.

Premières communions à Notre-Dame de la Paix

Premières communions à Notre-Dame de la Paix 1181 663 Paroisses de Saint-Raphael

Retraite des premières communions

Retraite des premières communions 1476 1107 Paroisses de Saint-Raphael

Samedi 5 juin, trente enfants étaient présents à Sainte-Bernadette pour leur retraite de première communion. Au programme, des temps de prières, des temps de jeux, le grand moment des confessions, des temps dans les salles avec les catéchistes et un temps d’adoration avant la répétition générale pour le jour J. La journée s’est terminée par un goûter. Un grand merci aux prêtres, à Don Louis-Gustave et aux catéchistes pour cette belle retraite. Les enfants sont prêts à recevoir Jésus dans leur cœur pour leur première communion qui sera, nous l’espérons, la première d’une longue série ! Gardons-les dans nos prières.

Sacré-Coeur de Jésus, j’ai confiance en vous !

Sacré-Coeur de Jésus, j’ai confiance en vous ! 150 150 Paroisses de Saint-Raphael

En juin 1675, Jésus apparaît à une visitandine de Paray-le-Monial, Marguerite Marie Alacoque et lui montre son cœur en disant :

«Voilà ce Cœur qui a tant aimé les hommes qu’il n’a rien épargné, jusqu’à s’épuiser et se consumer pour leur témoigner son amour et pour reconnaissance, je ne reçois de la plus grande partie que des ingratitudes, par les mépris, irrévérences, sacrilèges et froideurs qu’ils ont pour moi dans ce Sacrement d’amour. Mais, ce qui est encore plus rebutant, c’est que ce sont des cœurs qui me sont consacrés ! C’est pour cela que je te demande que le premier vendredi d’après l’octave du Saint Sacrement soit dédié à une fête particulière pour honorer mon Cœur, en lui faisant réparation d’honneur par une amende honorable, communiant ce jour-là pour réparer les indignités qu’il a reçues pendant le temps qu’il a été exposé sur les autels et je te promets que mon Cœur se dilatera pour répandre avec abondance les influences de son divin amour sur ceux qui lui rendront cet honneur.»

En réponse à la demande du Christ, l’Eglise a institué une fête du Sacré Cœur de Jésus le 3° vendredi après la Pentecôte.

Pour encourager cette dévotion, Jésus formule à Sainte Marguerite-Marie douze promesses qu’Il octroiera à ceux qui l’adoreront régulièrement dans le saint Sacrement :

1. Je leur donnerai toutes les grâces nécessaires dans leur état.
2. Je mettrai la paix dans leur famille.
3. Je les consolerai dans toutes leurs peines.
4. Je serai leur refuge assuré pendant la vie et surtout à la mort.
5. Je répandrai d’abondantes bénédictions sur toutes leurs entreprises.
6. Les pécheurs trouveront dans mon Cœur la source et l’océan infini de la miséricorde.
7. Les âmes tièdes deviendront ferventes.
8. Les âmes ferventes s’élèveront à une grande perfection.
9. Je bénirai même les maisons où l’image de mon Cœur sera exposée et honorée.
10. Je donnerai aux prêtres le talent de toucher les cœurs les plus endurcis.
11. Les personnes qui propageront cette dévotion auront leur nom écrit dans mon Cœur et il n’en sera jamais effacé.
12. Je te promets, dans l’excès de la miséricorde de mon Cœur, que mon amour tout puissant accordera à tous ceux qui communieront les premiers vendredis, neuf fois de suite, la grâce de la pénitence finale, qu’ils ne mourront point dans ma disgrâce, ni sans recevoir les sacrements et que mon Cœur se rendra leur asile assuré à cette heure dernière.

Pourquoi le Seigneur tient-il tant à ce que les chrétiens aient une dévotion à son Sacré Cœur ?

Nous avons chacun une manière unique de percevoir Dieu. Cette dévotion remet le Christ au centre de notre foi. Le cœur est le centre de la personne, ce qu’il y a de plus intime et de plus intérieur, d’où jaillissent les pensées et les choix. Il est le centre de nos émotions, de nos sentiments. Notre cœur est ce qui donne de la couleur à notre vie, ce qui nous permet d’entrer en relation, de réagir à ce qu’il se passe autour de nous, de faire confiance, de pardonner, d’aimer et de souffrir. Notre cœur est plus ou moins vivant selon que nous le laissons vivre ou que nous l’en empêchons. Un cœur vivant se laisse traverser par des émotions, il sait demander, remercier, demander pardon, … il vit. Malheureusement, nous pouvons facilement barricader notre cœur, ne plus prendre le risque d’aimer, de vivre, d’être nous-mêmes, mais maîtriser, bloquer nos émotions, cacher nos sentiments et nos pensées. Il suffit que nous nous enfermions dans le matérialisme, que nous devenions indifférents à ce qui se passe autour de nous, que nous nous tournions uniquement vers nous-mêmes pour devenir des sortes de morts-vivants, morts d’ennui, incapable d’aimer, de vivre, de sentir quoi que ce soit. De fait, ce n’est pas facile de laisser notre cœur vivre car cela fait souffrir. Ouvrir son cœur implique toujours de prendre le risque d’être blessé. C’est même une condition pour un cœur qui aime : un cœur qui n’est pas blessé est un cœur qui n’a pas aimé. C’est bien avec un cœur blessé, transpercé, broyé, que Jésus nous donne son amour. Son cœur doit nous déranger. L’amour que nous recevons de Jésus vient d’un cœur qui souffre mais qui est le canal de la vie. Il nous a aimé et s’est livré pour nous. Qu’allons-nous faire de cet amour ?

D.Louis Gustave de Torcy

Ciné-Paroisse

Ciné-Paroisse 1754 2480 Paroisses de Saint-Raphael

Jeudi 17 juin à 20h animé par Don Christophe
Bella de Alejandro Monteverde
Ancienne gloire du football, aujourd’hui cuisinier dans le restaurant mexicain de son frère, José s’est retiré du monde mais quelque chose l’intrigue chez Nina, une jeune serveuse à qui il tend la main. Au cours d’une longue journée ordinaire à New-York, ils vont non seulement affronter leur passé, mais découvrir comment le pouvoir de guérison d’une famille peut les aider à embrasser l’avenir.
cinemalevox@gmail.com ou 06 59 15 21 37

    Nous contacter

    +33 4 94 19 81 29

    Nous aider